Journées nationales de l'archéologie 2018

L'École nationale des chartes organise, sous la direction de Nathan Schlanger, professeur d'archéologie, deux conférences dans le cadre des Journées nationales de l'archéologie.

Quand l’archéologie dialogue avec les archives : réalité matérielle vs espace vécu de la ville médiévale et moderne

Par Marc Bouiron, archéologue, spécialiste de l'histoire et de l'évolution des villes de Marseille et de Nice en croisant archéologie et textes d'archives

On a coutume de dire que l'archéologie permet d'aborder la réalité concrète d'une société par les traces qu'elle a laissées. C'est vrai pour les périodes les plus anciennes, non documentées par ailleurs. Pour des périodes plus récentes comme le Moyen Âge ou l'Époque moderne, la confrontation avec les sources d'archives et les plans anciens permet d'enrichir considérablement l'interprétation des vestiges. Quelques exemples pris dans deux villes de la côte méditerranéenne, Marseille et Nice, montreront tout l'intérêt de faire dialoguer ces deux facettes de la recherche historique.

Archéologie d’un film : la fouille d’un conte de fée (Peau d’âne, Demy 1970)

Par Olivier Weller, chercheur au CNRS

Une équipe d’archéologues fouille là où Jacques Demy a tourné plusieurs scènes de son film Peau d’Âne : la cabane où Catherine Deneuve se réfugie, la clairière où Delphine Seyrig la reçoit... Dès que l’on gratte le sol, perles, clous, paillettes et autres fragments apparaissent. En suivant ces fouilles, cette archéologie du merveilleux, notre film Peau d’Âme approche la magie de l’œuvre de Jacques Demy, le charme du texte de Charles Perrault, la tradition orale des contes. Qu’est-ce que cette histoire continue de fouiller en nous ?

16 juin 2018
-
Culture - Conférence
#JNA18
École nationale des chartes

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.
Salle Delisle

65 rue de Richelieu 75002 Paris
2018-06-16 14:00 2018-06-16 17:00 Europe/Paris Journées nationales de l'archéologie 2018 65 rue de Richelieu 75002 Paris