[Reporté] Sciences des archives et enseignement supérieur en Afrique

En raison des mesures sanitaires en vigueur depuis le vendredi 30 octobre 2020, le colloque « Sciences des archives et enseignement supérieur en Afrique : réalités, enjeux et perspectives », initialement programmé le mardi 1er décembre 2020, est reporté à une date ultérieure, au cours du premier semestre 2021.

Dans le cadre de la Saison Africa 2020 pilotée par l’Institut français, l’École nationale des chartes - PSL réunit pour la première fois un réseau franco-africain dédié aux Archives à l’occasion du colloque international intitulé « Sciences des archives et enseignement supérieur en Afrique : réalités, enjeux et perspectives ».  

L’École nationale des chartes - PSL s’associe à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (École des bibliothécaires, archivistes et documentalistes) et à l’université Senghor d’Alexandrie pour développer une série d’actions en faveur des formations diplômantes en sciences des archives en Afrique. Ces initiatives mobilisent un large réseau formé de directrices et de directeurs de services d’Archives nationales, de responsables de formations diplômantes issus des établissements d’enseignement supérieur africains, de représentants d’organisations à caractère transnational, et bien sûr de chercheurs français, africains, européens.

Le colloque sur le thème « Sciences des archives et enseignement supérieur en Afrique : réalités, enjeux et perspectives » est l’occasion de réunir pour la première fois les membres de ce réseau, et d’inaugurer ainsi un cycle d’actions conjointes, soutenues par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Ce colloque s’inscrit dans le cadre de la Saison Africa 2020, pilotée, sous le commissariat de N’Goné Fall, par l’Institut Français.

Les échanges se distribuent en deux séries de tables rondes respectivement dédiées, dans un premier temps, à un état des lieux et à une analyse comparée des enjeux et des besoins propres aux Archives en Afrique, puis à des terrains de recherche où la coopération des archivistes et des chercheurs permet de faire émerger et de valoriser, au profit d’un public élargi, de nouveaux objets d’étude.

Seront présents et interviendront au cours de ces deux demi-journées, entre autres personnalités, Mme Esther Olembé, directrice des Archives nationales du Cameroun, M. Jamaâ Baida, directeur des Archives du Maroc, et Mme Sahondra Andriamihamina, directrice des Archives nationales de Madagascar.

1 décembre 2020
-
Recherche - [Reporté] Sciences des archives et enseignement supérieur en Afrique
École nationale des chartes - PSL
2020-12-01 10:00 2020-12-01 19:00 Europe/Paris [Reporté] Sciences des archives et enseignement supérieur en Afrique