Programme

Dans le cadre de son cycle de conférences, la Chaire Beauté(s) invite chaque année de nombreux·se expert·e·s à s’exprimer sur des thématiques propres à la notion de beauté. Fort·e·s de leurs expériences, ces expert·e·s, issus de disciplines scientifiques et artistiques variées, nous feront part de leurs réflexions et travaux en cours en nous invitant à ré-interroger notre rapport à la beauté.

Conférences

Novembre 2019

Beauté & vérité

Peut-on penser le beau par le vrai, ou le vrai par le beau ? Pour sa conférence inaugurale, la chaire Beauté(s) demande à trois personnalités issues d’horizons disciplinaires différents de raconter comment ils s’emparent des notions de beauté et de vérité dans leurs pratiques scientifiques ou artistiques.

Jeudi 28 novembre 2019
18h – 20h

-
Collège de France
11 Place Marcelin Berthelot, 75231 Paris
Amphithéâtre Guillaume Budé

Janvier 2020

Beautés du corps

Les corps sont le récit aphone de l’histoire des individus.
Conçue avec la complicité des élèves acteurs du CNSAD, la conférence invite trois “savants du corps” - une tatoueuse, une performeuse, un chercheur - à confronter leurs visions singulières sur les récits que peuvent produire les corps.


Jeudi 16 janvier 2020
18h – 20h

-
Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris
2bis Rue du Conservatoire, 75009 Paris

Mars 2020

Beauté & couleurs

Les couleurs font partie de l’arsenal esthétique de la nature. En biologie, les animaux et les plantes rivalisent de mécanismes étonnants pour manipuler la lumière et irradier des couleurs majestueuses. Comment l’éventail des couleurs, leur valeur symbolique et la notion de beauté s’articulent-ils l’un avec l’autre ?

Mai 2020

Beauté & construction de soi

L’estime de soi occupe une place centrale dans les processus de résilience et de construction de l’individu. Quel rôle joue la beauté dans cette opération ? Peut-elle constituer une voie d’accès à la connaissance de soi et à une vérité intérieure ? Comment se retrouver après l’épreuve de la maladie, de la séparation de l’exil ?