Recherche

Le projet PRAIRIE labellisé 3IA (Institut Interdisciplinaire d’Intelligence Artificielle) par le gouvernement. PSL en est un des acteurs principaux.

Le

Les forces de PSL en intelligence artificielle et gestion des données sont considérables. Reposant sur un socle disciplinaire très solide en mathématiques et informatique, ces techniques sont également déjà présentes dans l’ensemble des disciplines portées par les membres de PSL, que ce soit en termes de formation ou de recherche. Les structures de diffusion et de collaboration pluri-disciplinaires déjà en place seront prochainement renforcées par la création d’un programme transverse dédié, en lien avec l’Institut Interdisciplinaire d’Intelligence Artificielle (3IA) PRAIRIE (PaRis Artificial Intelligence Research InstitutE), dont PSL est membre fondateur.

serveurs inria prairie psl intelligence artificielle

Copyright © Inria / Photo C. Morel

Une offre de formation riche


L’offre de formation de PSL en science des données et en intelligence artificielle est déjà extrêmement riche et va prochainement être renforcée dans le cadre du centre 3IA PRAIRIE.

PSL c’est aujourd’hui :

Programme Transverse DATA/IA PSL

Ce programme transverse viendra compléter l’offre de formation de PSL organisée à terme sous la forme de Programmes Gradués (Graduate Schools) couvrant les cinq années de master et de doctorat. Il a vocation à fédérer toutes les forces en science des données et en intelligence artificielle de PSL afin de fournir les outils d’une formation de pointe dans les domaines cœur que sont l’informatique et les mathématiques mais également dans les domaines aux interfaces depuis les sciences dures jusqu’aux sciences humaines et sociales (physique, astrophysique, chimie, neurosciences, sciences cognitives, sciences politiques et sociales, économie, linguistique, gestion, finance, affaires publiques, …).

Ses objectifs principaux seront de :  

  • Coordonner l’offre de formation en science des données et en intelligence artificielle présente dans les différents programmes de formation de master et de doctorat de PSL, notamment en informatique et en mathématiques, mais également pour l’ensemble des sciences dures et des sciences humaines et sociales.
  • Œuvrer à une meilleure diffusion et appropriation des sciences des données et de l’intelligence artificielle dans l’ensemble des champs disciplinaires de PSL.
  • Financer des bourses de master et de thèse en science des données et en intelligence artificielle, en particulier pour promouvoir des profils pluridisciplinaires originaux.

La sélection du projet PRAIRIE par le jury international est une reconnaissance de l’excellence des laboratoires et formations de l'Université PSL. Nous créons aujourd’hui un lieu unique, en interaction forte avec l’ensemble de nos disciplines de sciences dures, humaines et sociales, qui a vocation à devenir l’un des leaders mondiaux des techniques d’Intelligence Artificielle, de leurs applications, et de la compréhension de leur impact sur nos sociétés. Alain Fuchs, président de PSL

Des laboratoires à la pointe des technologies d’intelligence artificielle et un vaste champ disciplinaire couvert par PSL

Aujourd’hui le cœur de la recherche en science des données et intelligence artificielle est concentré au sein de six laboratoires en mathématique, informatique ou robotique à l’ENS, MINES ParisTech et à l’Université Paris-Dauphine  (CAOR, CEREMADE, CMM, DI, DMA en LAMSADE), une chaire dédiée au Collège de France, et un centre de sciences des données à l’ENS.

Ce sont également de très nombreux centres de recherche utilisant les techniques d’intelligence artificielle ou réfléchissant à leur impact sur le milieu socio-économique, répartis sur l’ensemble des membres de PSL :  en archéologie avec AOROC, en sciences sociales et sciences politiques avec IRISSO et le centre Maurice Halbwachs, en management avec le CGS, DRM, en linguistique avec Lattice, en sciences cognitives et neuro-sciences avec le LSCP, le LNC2 et le LPC, en humanités numériques, en histoire avec l’IMHC, et en sciences de l’écrit. Mais l’IA est également utilisée en biologie et sciences du vivant notamment dans le centre IBENS, le  CBIO et l’Institut Convergences Q-Life, en astronomie avec le LERMA, en géoscience avec le département de géosciences, etc.

Ce sont également deux Initiatives de Recherches Interdisciplinaires et Stratégiques de PSL qui favorisent les interactions entre disciplines : Governance Analytics et Science des Données – Données de la Science.

Ce sont enfin des nombreuses chaires industrielles dont les chaires Economie du numérique, Fintech, Intelligence Artificielle, Modèles et Sciences des Données, Sciences des données et sécurité informatique, Robotique et réalité virtuelle, Conduite automatisée – Drive for all.

Au total ce ne sont pas moins de 68 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents qui travaillent dans les domaines cœurs de l’intelligence artificielle, et plus de 90 qui se positionnent fortement aux interfaces avec les autres disciplines de PSL. Ceci représente globalement 26 ERC et de nombreux membres de l’Institut Universitaire de France.