Formation

PSL week : une circulation entre les établissements et les disciplines au cœur du campus

Le

Temps fort de la circulation étudiante au sein de PSL, les PSL weeks rassemblent chaque semestre des étudiantes et étudiants aux profils et formations très différents (sciences, cursus ingénieur, arts…). Elles offrent l’opportunité d’explorer un sujet en profondeur et sous un angle pluri et inter-disciplinaire. Retour sur l’édition de mars 2022 au travers des témoignages de David (doctorant Mines Paris – PSL), Emily (étudiante en licence Sciences monde durable) et Alexandre (étudiant du cycle ingénieur ENSCP – PSL).

Alexis Paljic (Enseignant Chercheur, Centre de Robotique MINES Paris)  Conférence "La réalité virtuelle dans le monde industriel", Musée de Minéralogie Mines Paris - PSL

Conférence "La réalité virtuelle dans le monde industriel", par Alexis Paljic (Mines Paris – PSL) dans le cadre de la semaine « Couleurs, Arts, Industrie ». cr: Musée de Minéralogie Mines Paris - PSL

Chaque semestre, une semaine durant, étudiantes et étudiants, doctorantes et doctorants quittent momentanément leurs laboratoires et salles de cours habituels, pour suivre un autre enseignement, c’est la PSL week. Une occasion de personnaliser son parcours, d’approfondir sa connaissance d’un sujet ou de s’initier à des pratiques scientifiques dont de nombreux étudiantes et étudiants se saisissent avec enthousiasme. Pour l’édition de mars 2022, plus d’une trentaine de cours étaient proposés sur un large volet thématique (management, chimie, quantique, histoire, sociologie, intelligence artificielle, minéralogie…) mêlant visites de terrain, expérimentations et (ou) panels d’intervenants issus de différentes institutions.

Comprendre la couleur-lumière  TP à l'EnsAD, dans le cadre de la semaine « Couleurs, Arts, Industrie ». cc Musée de Minéralogie Mines Paris - PSL

 « C’est la transversalité du cours qui m’a attiré. » Indique David, en troisième année de thèse dans le domaine de la mécanique numérique à Mines Paris – PSL. Délaissant quelques jours son doctorat, il a participé à la semaine « Couleurs, Arts, Industrie » organisée par le centre de morphologie mathématique, le musée de minéralogie et la direction des systèmes d’information de Mines Paris – PSL, et a pleinement profité de l’expérience :

« Le thème de la couleur y est présenté à l'interface entre les mondes scientifique et artistique et les intervenants sont issus d’horizons variés : mathématiques, physique, chimie mais aussi création artistique et/ou marketing. Cette semaine m’a permis de découvrir le sujet sous des angles multiples, à travers une démarche en contraste avec celle du travail de thèse. J’ai été impressionné de constater la complémentarité et le dialogue entre les différentes approches. »

En effet, comme chacun des enseignements proposés pour les PSL weeks, le rythme est dense et varié. Ces semaines de cours intensifs, préparées par des enseignants-chercheurs, chercheurs, doctorants… sont l’occasion d’inviter des intervenants du monde scientifique et industriel, d’organiser des sorties sur le terrain et de proposer un programme sur mesure afin d’approfondir un sujet. Ainsi, aux côtés de David, les étudiantes et étudiants des Arts Décos de Paris (partenaire de PSL), du master mode et matière (EnaMoMa), des masters de Dauphine – PSL… ont pu appréhender la couleur au travers des sciences physiques et humaines et de ses applications industrielles et artistiques en bénéficiant de la diversité des approches de chacune et chacun.

 Couleurs, Arts, Industrie

Temps particulier de l’année universitaire, ces semaines sont une occasion de circulation étudiante entre les disciplines et les établissements. Ainsi, Alexandre, élève en 2e année du cursus ingénieur à l’Ecole nationale supérieure de Chimie de Paris – PSL, a pu pousser les portes du Collège de France et assister pour la première fois à un colloque scientifique dans le cadre de la semaine « Metallomix : les métaux, des étoiles au vivant ».
« Nous avons été invités à assister au colloque « La chimie bio-inorganique à Paris » au Collège de France, dès le deuxième jour. Ce colloque réunissait notamment des chercheurs du Collège de France, de l’ENS – PSL et de mon établissement, tous ont abordé les dernières avancées scientifiques dans leur domaine. C’était un moment particulièrement intéressant. »

a-chimie-bio-inorganique-paris

Organisée par Clotilde Policar et Nicolas Coltice (ENS – PSL), la semaine « Metallomix : les métaux, des étoiles au vivant » proposait un large panel d’intervenants issus des différentes disciplines (chimie, géosciences, minéralogie…) et exerçant dans divers établissements (ENSCP – PSL, ENS – PSL, Institut Physique du Globe, Université de Lille, Muséum d’histoire naturelle…) afin de permettre aux participants d’appréhender la variété des différents champs scientifiques impliqués dans l’analyse des métaux (astrophysique, économie, archéologie). Une initiation à la recherche et à sa dimension interdisciplinaire qu’a apprécié Alexandre « Les métaux sont au programme de nos cours de chimie. Cette semaine était l’occasion de découvrir plus précisément la place et l’utilisation des métaux dans d’autres domaines (géosciences, archéologie, santé, …). Cela m’a permis de prendre conscience des liens interdisciplinaires qui peuvent être établis à partir de l’étude des métaux et de leur utilisation. »

Programme du cours : Metalomix : les métaux, des étoiles au vivant

Les PSL weeks sont effectivement un moment privilégié pour expérimenter. Les sorties de terrain, travaux de groupes ou colloques scientifiques constituent pour certains une première initiation à la démarche scientifique. Emily, étudiante en première année de la licence Sciences pour un monde durable, a pu mener avec quelques étudiants une enquête de terrain autour des conséquences de l’inégalité sur le comportement dans le cadre du cours « Inequality, deprivation and Behaviour : a theoretical and pratical exploration ».
Daniel Nettle, professeur à l’Université de Newcastle et invité pour l’occasion, demandait aux étudiantes et étudiants, réunis en petits groupes, d’élaborer une question, une méthode et de rassembler les données afin d’en présenter une restitution devant leurs pairs. Une première approche de la démarche scientifique, dont témoigne Emily :
« Cette semaine m’a permis de me confronter à la réalité du travail des chercheurs. L’approche était différente, et très complémentaire de celles de mes cours habituels. J’ai été marquée par la restitution du travail des groupes. Certaines étaient très différentes du travail que nous avons mené, c’est extrêmement intéressant et complet, cela m’a montré l’étendue de la problématique que nous avons étudiée. »

 Programme du cours Inequality, deprivation and Behaviour : a theoretical and pratical exploration

A raison d’une fois par semestre, les PSL weeks permettent aux participantes et participants de devenir acteur de leur cursus et d'élargir leur palette de compétences pour leur futur projet académique ou professionnel. Prochaine édition à l’automne 2022.