Innovation

L’IPGG Microfluidique labellisé Institut Carnot

Le

L’IPGG Microfluidique, Tremplin Carnot associé à l’Institut Pierre-Gilles de Gennes, a été labellisé Institut Carnot par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Ce label d’excellence est décerné à une sélection d’établissements de recherche favorisant le rapprochement entre acteurs de la recherche publique et du monde socio-économique.

Institit Pierre Gilles de Gennes © Daniel Nicolaevsky - Université PSL

Double lauréat des Investissements d’Avenir 2010 (Equipex et Labex PSL) l’IPGG a d’abord été labellisé en tant que Tremplin Carnot en 2016 ; c’est avec un périmètre et des thématiques étendus qu’il est aujourd’hui labellisé Institut Carnot par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et de l’Innovation. Le nouvel Institut Carnot regroupe 24 équipes issues de 10 Unités de recherche soutenues par 3 écoles : ESPCI-Paris, ENS et Chimie ParisTech, et par le CNRS dans le cadre de l’Université PSL. Leur mobilisation pour cette nouvelle phase du projet, ainsi que les efforts de professionnalisation menés depuis 3 ans et la croissance soutenue des contrats de recherche ont permis ce succès majeur.

Hautement sélectif, ce label a été créé en 2006 et est décerné, sur la base d’un appel à candidatures, aux structures de recherches publiques favorisant le rapprochement des acteurs de la recherche publique et du monde socio-économique, afin d'accélérer le passage de la recherche à l'innovation et d'accroître le transfert de technologies vers les acteurs économiques. Le dispositif a été complété en 2016 par le volet « Tremplin Carnot », une phase préparatoire pour les structures de recherche à fort potentiel partenarial. L’IPGG,  labellisé Tremplin Carnot il y a  trois ans, rejoint les désormais 39 Instituts Carnot, dont 5 figurent dans le périmètre PSL (M.I.N.E.S, Cognition, Curie-Cancer, Inria et IPGG). Tous bénéficieront pour quatre ans d’un financement annuel de 62 millions d’euros afin de renforcer leurs activités de recherche partenariale.

Pour cette nouvelle phase, le Carnot IPGG Microfluidique s’est enrichi de nouvelles thématiques portant sur la chimie en flux continu et les fluides complexes sous écoulement. Il s’est également élargi à de nouvelles équipes : unités C3m et SIMM de l’ESPCI Paris et l’ensemble de l’unité I-CLeHS de Chimie ParisTech – PSL. La mise en place de la nouvelle plateforme technologique Paris Flow Tech (lauréate de l’appel à projets SESAME filières PIA) permettra d’aider à la structuration d’une filière industrielle autour de la chimie en flux continu et constituera un levier de croissance et d’innovation très important.

De plus, l’étude des fluides complexes sous écoulement via la microfluidique va permettre d’aborder des écoulements proches des enjeux de l’industrie, ce qui contribuera d’autant plus au transfert de technologie et à la collaboration entre nos chercheurs et nos partenaires industriels, notamment dans les domaines pharmaceutique et cosmétologique.

 

Logo Carnot IPGG Microfluidique