Recherche

« Nous voulons faire entendre la voix des jeunes chercheuses et chercheurs auprès des décideurs politiques européens » Fernanda Bajanca, présidente de l’Association des Alumni des actions Marie Curie

Le

Les 23 et 24 mai, PSL a accueilli l’édition 2022 de la conférence des Actions Marie Sklodowska Curie (MSCA). Une large communauté de jeunes chercheuses et chercheurs européens s’est réunie à cette occasion pour débattre autour de quatre grandes thématiques : l'égalité des genres, l'ouverture de la science à la société, les enjeux des libertés académiques et l’implémentation d’une charte verte dans les projets de recherche. Retour sur ce temps fort de la vie scientifique avec Fernanda Bajanca, responsable de recherche clinique, CHU Toulouse/Présidente de l'Association des Alumni Marie Curie (MCAA).

Fernanda

 

PSL: En tant que présidente de l’association des Alumni des Actions Marie Curie (MCAA), vous avez participé à la conférence MSCA des 23 et 24 mai. Que faut-il en retenir selon vous ?

Fernanda Bajanca : Cette conférence est, selon moi, une très belle illustration de l'impact des actions Marie Sklodowska Curie dans le paysage scientifique européen. Les projets de recherche soutenus sont d’une grande richesse et d’un grand intérêt. Le programme MSCA a, d’ailleurs, une responsabilité importante, et il est fréquent que sa politique de financement serve de références aux agences nationales ou organismes privés de financement de la recherche.
Dès lors, l'organisation de moments d’échanges ou de discussions ouvertes avec les parties prenantes, comme celles offertes par les ateliers lors de la conférence MSCA, sont extrêmement précieux pour guider les actions MSCA, et par extension, les décideurs politiques européens.
 

Fernanda conference MSCA

 

PSL : Quel est, pour vous, l’intérêt d’organiser ce type d’événements à PSL ? Quelles évolutions envisagez-vous pour le programme MSCA ?

« Je serais très intéressée, s'il se développait à PSL un noyau solide de membres de la communauté  MSCA actifs au sein de l'Association des Alumni des Actions Marie Curie (MCAA). »

Fernanda Bajanca : L’organisation des rencontres MSCA par un établissement tel que PSL a, selon moi, deux intérêts majeurs. Elle permet à la communauté des chercheurs de l’université hôte de participer activement aux débats qui orientent la politique scientifique européenne et de se faire connaître auprès des autres communautés. Elle est
également, une occasion supplémentaire de rappeler à la communauté PSL le potentiel du programme MSCA, qui va bien au-delà du « simple » financement.
Il serait, d’ailleurs, très intéressant que se développe à PSL, un noyau solide de membres de la communauté MSCA, actifs au sein de l'Association des Alumni des actions Marie Curie (MCAA). Cette association offre de nombreux avantages, comme l’accès à un réseau, un programme de mentorat, ou diverses formes de soutien pour évoluer dans sa carrière… qui s’étendent bien au-delà des périodes de financements MSCA Elle est également un excellent moyen pour faire entendre sa voix auprès des décideurs politiques.

PSL : Vous avez récemment été élue présidente de MCAA, quels sont les principaux objectifs de l’association ?

Fernanda Bajanca : La mission de l'association MCAA est triple : fédérer  la communauté,  soutenir le devenir professionnel des bénéficiaires actuels et passés des financements MSCA à tous les stades de leur carrière, et se faire la voix des chercheurs à travers les régions et les disciplines. Nous sommes une organisation internationale à but non lucratif établie et soutenue par la Commission Européenne, mais entièrement gérée par des membres bénévoles et avec une approche ascendante. Nous comptons actuellement plus de 20 000 membres répartis dans le monde entier, organisés en 33 antennes régionales qui sont de véritables ambassadrices de MSCA, organisant des activités de mise en réseau et de développement de carrière qui bénéficient le plus souvent aux communautés de recherche locales. Avec une base de membres aussi importante et active, la MCAA est une voix forte pour défendre les chercheurs et une présence constante dans les principaux forums de politique scientifique. L’association accorde une attention particulière à la défense d’un environnement de recherche inclusif et durable afin de que les connaissances profitent pleinement à la société. 

 L’Association des Alumni des actions Marie Curie

 

PSL : Que représente la bourse MSCA pour vous ? Quel conseil donneriez-vous a un jeune chercheur qui aimerait en bénéficier ?

Fernanda Bajanca : Les programmes de recherche MSCA sont très prestigieux, et ils constituent un véritable gage d'excellence sur le CV d'un chercheur. Pour cette raison, la concurrence est féroce, mais le processus d'évaluation est très bien conçu. MSCA a la singularité de préparer les chercheurs à poursuivre la carrière de leur choix, sans se limiter à une carrière académique traditionnelle. C’est très précieux. Autre particularité, tout aussi unique, des programmes MSCA, l'exigence de mobilité. Elle ouvre des opportunités pour les chercheurs comme pour les institutions d'accueil, et contribue à la diversité de l'environnement de recherche et de la culture scientifique au sein des laboratoires et équipes. 

« Les personnes qui réussissent le mieux ne sont pas toujours celles qui atteignent le sommet, mais le plus souvent celles qui ont été suffisamment habiles pour tirer le meilleur parti de l'adversité ».

Mon conseil à tout jeune chercheur désireux de bénéficier des programmes MSCA est d'être proactif. C'est la première caractéristique qui distingue les meilleurs professionnels, à tout moment de leur carrière
J’ajouterai également qu’il faut savoir rechercher de manière critique les informations, les hôtes et les collaborateurs possibles, concevoir activement leurs plans de carrière et leurs objectifs, et ne pas être trop critique envers soi-même. Les personnes qui réussissent le mieux ne sont pas toujours celles qui atteignent le sommet, mais le plus souvent celles qui ont été suffisamment habiles pour tirer le meilleur parti de l'adversité.

Conférence MSCA 2022 - Nouvelles générations, nouveaux défis

     Placée sous l'égide de la Présidence Française
     de l'Union Européenne et du Ministère de
     l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de
     l'Innovation, la conférence MSCA (Marie
     Sklodowska-Curie Actions) a pour objectif de
     mettre en lumière le programme éponyme à
     travers une série de présentations et de débats.

     Deux jours durant, chercheuses et chercheurs 
     et professionnels de la recherche en Europe se
     sont réunis sur le campus et à distance pour débattre et échanger autour des problématiques centrales pour la recherche d'aujourd'hui et de demain : écologie, égalité des genres, sciences
ouvertes...

Pour conclure ces échanges, lors du concours MSCA Falling Walls Lab, jeunes chercheuses et jeunes chercheurs ont partagé leurs idées et projets de recherche innovants.