Jouer et mettre en scène (2ème cycle)

Type de formation : Formation initiale
Niveau de diplôme : Master
Discipline(s) : Théâtre
Lieu de la formation : Paris
Domaine : Arts
Langue d'enseignement : Français
Stage obligatoire
Pré-requis : Licence
Présentation
Admission

Se former à la mise en scène

Le double cursus « Jouer et mettre en scène » porté par l’Université PSL et le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique est un cursus de formation à la mise en scène — de niveau deuxième cycle — destiné à un nombre restreint d’élèves du Conservatoire qui souhaitent élargir leurs connaissances aux questions de mise en scène, il se déroule sur deux ans.
Les élèves suivent en parallèle de leur troisième année des enseignements spécifiques (techniques du spectacle, production et administration, ateliers d’écriture, esprit critique et relation aux autres arts…). Afin d’approfondir ses compétences, chaque élève a une deuxième année qui lui est propre. Chaque parcours comporte un ou plusieurs stages en immersion dans un milieu professionnel en France et à l’étranger.

Le festival « Jouer et mettre en scène » est l’occasion d’un dernier exercice : réaliser en très peu de temps et avec des moyens réduits une forme théâtrale. La présentation de ces travaux est l’aboutissement d’un apprentissage au sein du Conservatoire, où les élèves ont été accompagnés tout au long de leur formation par les différents intervenant.e.s, l’équipe technique, le service de la scolarité, le secrétariat général, l’administration et l’équipe de la communication. C’est aussi le fruit de rencontres heureuses et d’expériences inédites, en dehors du Conservatoire, grâce à des partenaires généreux et soucieux de transmettre une vision plus large du théâtre à ces jeunes comédiennes, comédiens, metteuses et metteurs en scène.


Une formation de deuxième cycle

Cette formation de deuxième cycle est construite sur les bases de l’actuelle activité du premier cycle (formation du comédien). La formation des comédiennes et des comédiens s’achève par la délivrance du « Diplôme National Supérieur Professionnel de Comédien(e) » par le Ministère de la Culture et de la Communication » et par l’obtention d’une Licence universitaire.
La formation des élèves metteurs et metteuses en scène conduit à la délivrance du diplôme du Conservatoire intitulé « Jouer et mettre en scène ». Le croisement « structurel » entre les pédagogies de premier et deuxième cycle indique la volonté du Conservatoire de proposer une formation à la mise en scène à partir de ce qui fait son identité actuelle et son histoire : la formation de l’acteur et de l'actrice.

Sur la base de leur cursus comme élèves comédiennes et comédiens, les élèves metteuses et metteurs en scène suivent une formation complémentaire destinée à leur donner une vision plus large du théâtre. Ces enseignements prennent des formes variées et s’ajoutent à ceux relevant du métier de comédienne et de comédien. En effet, il paraît fondamental d’imaginer cette formation non pas en rupture avec le métier d’actrice/acteur mais comme une émanation de celui-ci.

La formation fait l’objet d’ajustements individualisés et progressifs à partir de divers dispositifs prévus au sein de l’école et en dehors.


Organisation des études

Les élèves actrices/acteurs et metteuses/metteurs en scène - sélectionné(e)s en troisième année - se voient proposer un parcours spécifique de deux ans avec des temps consacrés à leur formation en tant qu’actrice/acteur et d’autres moments dédiés aux questions de mise en scène : stages, collaborations artistiques et techniques, voyages à l’étranger etc.
La première année de la formation « Jouer et mettre en scène » et la troisième année du cursus de comédienne/comédien se déroulent simultanément. Pour les élèves concerné(e)s par cette formation, les enseignements dédiés au métier d’actrice et d'acteur ne sont que très occasionnellement remplacés par la formation à la mise en scène.
Par ailleurs, les modalités d’aménagement de cours peuvent être de deux natures :
- individuels et faisant l’objet de parcours personnalisés
- collectifs en engageant alors toute la  promotion de metteuses et metteurs en scène.

Dans tous les cas, les élèves de troisième année concerné(e)s par la formation à la mise en scène sortent titulaires du DNSPC et sont donc aussi reconnu(e)s pour leur formation en tant que comédienne/comédien.

Plus d'informations

 

Organisation générale

Le concours comprend trois épreuves dites premier, deuxième et troisième tours.

Les candidats ayant accédé au troisième tour lors du concours de l'année précédente et les candidats inscrits sur liste complémentaire lors du concours de l'année précédente sont dispensés de l'épreuve du premier tour. Ils sont tenus de présenter des scènes différentes d'une année sur l'autre.

Les candidats doivent se présenter aux trois tours avec :

  • une pièce d'identité officielle (carte d'identité ou passeport en cours de validité). Les candidats qui ne pourront pas justifier de leur identité ne seront pas autorisés à passer les épreuves.
  • les partenaires leur donnant la réplique : ceux-ci doivent connaître leur texte par cœur.
    Scènes à préparer pour le concours.
    Les candidats doivent préparer quatre scènes au moins pour l’ensemble du concours dont une seule peut être un monologue.
  • l’une de ces quatre scènes doit être écrite en alexandrins
  • les deux autres scènes sont librement choisies dans l’ensemble du répertoire théâtral, l’une doit avoir été écrite avant 1980 et l’autre après 1980 
  • la quatrième scène dite « parcours libre » doit être l’expression d’un autre art de la scène (par exemple : danse, musique, chant, théâtre gestuel) ou l’interprétation d’un texte non théâtral

La durée de chacune de ces scènes ne doit pas excéder 3 minutes. Ces 3 minutes tiennent compte des éventuels aménagements d'espace ou des changements de costume qui doivent être aussi simples et rapides que possible.

Premier tour

Les candidats sont convoqués par courrier.

Le jury choisit d’auditionner une à trois des quatre propositions du candidat. S’il l’estime utile, le jury peut conduire un bref entretien avec le candidat. La durée totale de l’audition de chaque candidat n’excède pas dix minutes.

La sélection à l’épreuve du premier tour est assurée par des jurys présidés par la directrice du Conservatoire ou son représentant (professeurs du Conservatoire ou directeur des études). 

Les jurys, constitués de cinq membres, sont établis chaque année par la directrice du Conservatoire. Ils sont composés de professeurs et de personnalités du théâtre et des arts du spectacle agréées par le ministère chargé de la Culture. 

Deuxième tour

Les candidats sélectionnés pour le deuxième tour sont convoqués par courrier pour deux journées distinctes d’auditions. Ils doivent présenter deux des quatre scènes qu’ils ont préparées, à raison d’une scène par séance. Une seule d’entre elles peut être un monologue.

Ces scènes peuvent avoir été présentées au premier tour.

La durée de l’audition de chaque scène n’excède pas trois minutes.

À l’issue du passage de la première scène, le jury conduit un entretien avec le candidat dont la durée n’excède pas dix minutes. 

La sélection est assurée par un jury unique présidé par la directrice du Conservatoire ou son représentant. Il est composé d’au moins dix membres, professeurs du Conservatoire et personnalités du théâtre et des arts du spectacle. La composition de ce jury est établie chaque année par la directrice du Conservatoire et agréée par le ministère chargé de la Culture.

Troisième tour

Les candidats sélectionnés pour le troisième tour sont convoqués par voie d’affichage et par courriel.

Ils doivent présenter une scène de leur choix parmi les quatre scènes qu’ils ont préparées ou une scène nouvelle de leur choix. Cette scène ne peut pas avoir été présentée au deuxième tour.

À l’issue du passage de la scène, la présidente de jury conduit une courte séance de travail autour de cette même scène.

Suit un entretien qui permet au jury d’apprécier la personnalité et les motivations du candidat. 

La durée de l’épreuve n’excède pas vingt minutes.

La sélection est assurée par un jury unique identique à celui du deuxième tour.

Prérequis : Diplôme national supérieur professionnel de comédien (DNSPC) Bac+3
Prérequis en langues : B1 français
Processus de recrutement : ENTRETIEN+DOSSIER         
Etablissement d’inscription : Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique
Diplôme délivré : Diplôme de 2ème cycle du Ministère de la Culture et de la Communication

Contact

Responsable du cursus : Nicolas Fleury
nicolas.fleury@cnsad.fr


En savoir plus

Trouver votre formation PSL

Par type de diplôme
  • Par type de diplôme
  • Certificat
  • Licence
  • Master
  • Bac +6
  • Doctorat
  • Post-doctorat
  • Autre
Par discipline
  • Par discipline
  • Anthropologie
  • Archéologie
  • Archives – Documentation
  • Arts plastiques
  • Astrophysique
  • Banque – Finance – Assurances
  • Biologie
  • Chimie
  • Cinéma
  • Communication-Journalisme
  • Danse
  • Design
  • Développement durable
  • Droit
  • Economie
  • Entrepreneuriat
  • Environnement
  • Etudes aréales
  • Finance d'entreprise
  • Géographie - Géopolitique
  • Géosciences
  • Gestion - Management
  • Histoire
  • Histoire de l'art
  • Humanités numériques
  • Informatique
  • Langues
  • Lettres
  • Marketing
  • Mathématiques
  • Mécanique et matériaux
  • Médecine
  • Mode
  • Musique
  • Philosophie
  • Physique
  • Relations internationales
  • Ressources humaines
  • RSE
  • Santé - Médecine
  • Sciences cognitives
  • Sciences de la terre
  • Sciences de l’ingénieur
  • Science politique
  • Sciences religieuses
  • Sciences sociales
  • Sciences de l'univers
  • Sciences du vivant
  • Sociologie
  • Théâtre